Toucher pour consulter


Vous êtes ici : Accueil boutique / Fabrication / Chocolat et santé

Chocolat et santé

Le chocolat est un aliment très énergétique et très complet aux vertus nutritionnelles incontestables. En poudre, à croquer, en confiserie ou en pâtisserie, chaque français consomme en moyenne plus de 7 kg de chocolat par an (12,5 kg pour les belges ).


Le chocolat est protecteur cardio-vasculaire :

Le beurre de cacao est bon pour le cholestérol sanguin: il augmente le bon cholestérol (HDL-ch), d’où une prévention des dépôts graisseux dans les artères (athérome).
D’autre part, les polyphénols du chocolat (dont font partie les tanins) sont des anti-oxydants puissants qui protègent les artères, dilatent les vaisseaux, préviennent l’hypertension artérielle et rendent le sang plus fluide, d’où un moindre risque qu’un caillot ne bouche un vaisseau. Ces effets bénéfiques sont obtenus dès la consommation de 7 g de chocolat par jour..

 

Le chocolat est l’aliment du bonheur :

Les effets bénéfiques du chocolat sur le psychisme, sont classiquement attribués au magnésium (anti-stress), à la caféine (tonique), au sucre (anxiolytique) et à la phényléthylamine (antidépressive). En fait, son action sur le psychisme est dû surtout aux endorphines (substances proches de la morphine), sécrétées par le corps, quand on consomme le chocolat, aliment-plaisir. Elles donnent une sensation de bien-être appréciée. La théobromine et la phényléthylamine présentes dans le chocolat sont les principales causes de notre mieux-être lorsque nous ingérons cet aliment.

 

Le chocolat ne fait pas forcément grossir !

10 g de chocolat apportent 55 kilocalories. Seul l’excès est à éviter. Le chocolat ne représente qu’une faible part de l’apport calorique quotidien des Français: 3,9 % chez les enfants et 2,7 % chez les adultes. Les études confirment qu’il n’y a pas de corrélation entre la consommation de chocolat et l’apparition d’un surpoids ou d’une obésité. Aucun aliment à lui seul ne fait grossir. Tout dépend de ce qu’on mange avant ou après sa consommation.

 

En résumé :

Le chocolat est bon pour la santé et notamment pour le cœur ! Le chocolat noir est riche en magnésium et faible en matières grasses et en sucre : il permet de redonner de l’énergie dans un moment de fatigue tout en luttant contre les maladies cardio-vasculaires. Les autres chocolats (blanc, lait…etc.) sont à consommer avec une plus grande modération car ils sont plus riches en calories (plus de sucre) ce qui fait grossir. Manger du chocolat procure généralement un grand plaisir gustatif, certains de ces constituants pourraient même avoir des effets anti-anxiété.

 

VRAI OU FAUX

Le chocolat est bon pour la santé ! VRAI

Riche en Tanins, substances qui protègent le cœur er les vaisseaux, il contient aussi des vitamines, du magnésium el du potassium. Le chocolat est un véritable cocktail de santé.

 

Le chocolat donne du cholestérol ! FAUX

Les "bonnes graisses" contenues dans le beurre de cacao ont, au contraire, un effet favorable sur les taux de cholestérol du sang, elles font notamment augmenter le HDL-cholestérol, ce "bon" cholestérol qui protège les vaisseaux. Contribuant a prévenir l'athérome, le chocolat est l'ami du cœur. D'autant que ses tanins (polyphénols) protègent la paroi des vaisseaux et en rendant le sang plus fluide, ils préviennent la formation d'un caillot qui pourrait boucher une artère.

 

Le chocolat donne des caries ! FAUX

Certes, le chocolat contient du sucre (cariogène), mais la pâle de cacao recèle aussi d'autres substances chimiques (dont le fluor) qui protègent des caries. De toute façon, manger du chocolat n'empêche pas de se brosser les dents ensuite...

 

Le chocolat a des effets psychiques bénéfiques ! VRAI

Le stressé, le spasmophile tireront parti de son magnésium pour être mieux dans leur peau. Le dépressif y trouvera la phényléthylamine qui l'aidera à voir "la vie en rose". Le fatigué se dynamisera avec ses substances toniques (dont la caféine). Quant aux angoissés, ils préfèreront l'effet anxiolytlque du sucre, plus abondant dans le chocolat au lait et le chocolat blanc.

 

Le chocolat donne des crises de foie ! FAUX

Pour les médecins, la crise de foie n'existe pas réellement. Seuls l'alcool, certains champignons vénéneux, les aliments souillés de virus (donnant une hépatite A) et... beaucoup de médicaments, sont mauvais pour le foie.

 

Le chocolat constipe : FAUX

Au contraire, ses tanins stimulent la mobilité colique et ses fibres accélèrent le transit intestinal. Un chocolat a plus de 85 % de cacao a autant de fibres que du pain complet.

 

Le chocolat est interdit aux diabétiques ! FAUX

Aucun aliment n'est a diaboliser pour le diabétique, rien ne lui est interdit. il doit consommer 50-55 % de son apport calorique a partir des glucides, dont 10 % peuvent provenir des glucides simples. Le diabétique peut donc tout a fait garder une dose raisonnable d'aliments contenant du sucre, dans son alimentation, qu'il consommera plutôt a la fin des repas. Le chocolat ne déséquilibre pas le diabète et contribue a prévenir les maladies cardiovasculaires. Mais mieux vaut choisir un chocolat noir a plus de 70% de cacao, qui a le mérite de peu faire augmenter la glycémie.

 

Le chocolat accélère le vieillissement ! FAUX

Le chocolat contient des tanins (polyphénols) et de la vitamine E qui ralentissent l'usure et l'oxydation des cellules (liées aux radicaux libres).

 

Le chocolat se digère facilement ! VRAI

Ceux qui se plaignent de mal le digérer, le consomment parfois en excès après un repas déjà gras et copieux. comme lors des fêtes où le chocolat est a l'honneur.

 

Le chocolat donne la migraine ! FAUX

Le chocolat contient de la tyramine (substance susceptible de déclencher des migraines), mais en trop faible quantité pour, a lui seul, déclencher une crise migraineuse.

 

Le chocolat donne de l'acné ! FAUX

L'alimentation ne favorise pas sa survenue et ne l'aggrave pas.

 

Le chocolat s'intègre dans l'équilibre alimentaire ! VRAI

Riche en calories (env. 550 kcal/ l00g). le chocolat semble peu indiqué quand on souhaite "surveiller sa ligne" ou maigrir. Pourtant, du moment que les apports alimentaires ne dépassent pas les dépenses liées a l'activité physique, on peut tout a fait inclure le chocolat dans le cadre de son équilibre alimentaire quotidien. De nombreuses études ont montré qu'il n'existait pas de corrélation entre la consommation de chocolat et l'apparition d'un surpoids. La corpulence moyenne des non-consommateurs et des consommateurs est similaire, chez l'adulte comme chez les enfants. Dans le cadre d'un régime, le chocolat est la touche de plaisir qui aide par ailleurs a suivre les conseils diététiques donnés et évite les transgressions de type boulimique.

 

Le chocolat est une drogue ! Faux

Une véritable drogue entraîne l'apparition d'une dépendance et d'une accoutumance, ce qui n'est pas le cas avec le chocolat. Tout au plus, le chocolat, cet "aliment plaisir" par excellence, parce que nous l'apprécions, il fait sécréter par notre corps des "endorphines" qui donnent une sensation de bien-être et peuvent alors donner envie d'en consommer a nouveau.

 

Le chocolat est aphrodisiaque ! PEUT-ÊTRE...

Le chocolat a cette réputation depuis l'époque précolombienne, mais il était alors riche en poivre et piments, épices qui étaient plus probablement a l'origine de cette vertu. Le roi aztèque Moctezuma II buvait 50 tasses de chocolat/jour pour pouvoir honorer ses multiples femmes. Plus tard, le chocolat jugé trop excitant, fut déconseillé aux hommes d'Eglise. De récents travaux ont montré qu'il favorisait l'activité sexuelle des rats. A ce jour, aucune expérimentation n'a été effectuée chez l'homme... Toutefois, on peut penser que le chocolat, grâce a ses effets positifs sur le psychisme et la circulation artérielle, suffise à favoriser et améliorer l'activité sexuelle.

« Le chocolat a toujours été associé au cœur parce qu'on a un coup de cœur la première fois qu'on en mange : parce que c'est un euphorisant, on l'utilise contre les peines de cœur, et surtout parce que le chocolat contient des polyphénols, antioxydants qui protègent votre cœur » - Professeur Christian CABROL.

 

EN SAVOIR PLUS


A Lire :

"1OO % chocolat", K. Khodorowsky et Dr H. Robert. Ed. Solar.
"Le chocolat" – K. Khodorowsky, Dr H. Robert – Coll. Idées reçues – Ed. Le Cavalier Bleu
"Le chocolat - Cet aliment qui vous veut du bien " – 2008 – Christiane Tixier – Ed. Eyrolles
"Le chocolat : du nectar à l'ambroisie", C. Constant, Ed. Nathan.
"Chocolat, croquer c'est la santé" dans la collection Sourire Santé, édité par l'Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire.
"Le chocolat", A. Perrier-Robert, Ed. du Chêne.
"Le goût du chocolat", P. Camporesi, Ed. Grasset.

 


Le chocolat en général :


- Site de la Confédération des Chocolatiers et Confiseurs de France. Une approche générale du cacao et du chocolat :

http://www.chocolatiers.fr/chocolat-origines.php


Plus technique :


- Une approche très scientifique du chocolat, notamment sur ses effets sur le corps humain. La partie bibliographie est aussi à consulter :
http://plaisir-et-chocolat.e-monsite.com/
- Sur le site web du CIRAD (Centre de recherche agronomique pour le développement), une partie est réservée à leurs travaux sur le cacao. Des informations très techniques :
http://www.cirad.fr/nos-recherches/productions-tropicales/cacao/contexte-et-enjeux

 
Vous êtes ici : Accueil boutique / Fabrication / Chocolat et santé

Chocolat et santé

Le chocolat est un aliment très énergétique et très complet aux vertus nutritionnelles incontestables. En poudre, à croquer, en confiserie ou en pâtisserie, chaque français consomme en moyenne plus de 7 kg de chocolat par an (12,5 kg pour les belges ).


Le chocolat est protecteur cardio-vasculaire :

Le beurre de cacao est bon pour le cholestérol sanguin: il augmente le bon cholestérol (HDL-ch), d’où une prévention des dépôts graisseux dans les artères (athérome).
D’autre part, les polyphénols du chocolat (dont font partie les tanins) sont des anti-oxydants puissants qui protègent les artères, dilatent les vaisseaux, préviennent l’hypertension artérielle et rendent le sang plus fluide, d’où un moindre risque qu’un caillot ne bouche un vaisseau. Ces effets bénéfiques sont obtenus dès la consommation de 7 g de chocolat par jour..

 

Le chocolat est l’aliment du bonheur :

Les effets bénéfiques du chocolat sur le psychisme, sont classiquement attribués au magnésium (anti-stress), à la caféine (tonique), au sucre (anxiolytique) et à la phényléthylamine (antidépressive). En fait, son action sur le psychisme est dû surtout aux endorphines (substances proches de la morphine), sécrétées par le corps, quand on consomme le chocolat, aliment-plaisir. Elles donnent une sensation de bien-être appréciée. La théobromine et la phényléthylamine présentes dans le chocolat sont les principales causes de notre mieux-être lorsque nous ingérons cet aliment.

 

Le chocolat ne fait pas forcément grossir !

10 g de chocolat apportent 55 kilocalories. Seul l’excès est à éviter. Le chocolat ne représente qu’une faible part de l’apport calorique quotidien des Français: 3,9 % chez les enfants et 2,7 % chez les adultes. Les études confirment qu’il n’y a pas de corrélation entre la consommation de chocolat et l’apparition d’un surpoids ou d’une obésité. Aucun aliment à lui seul ne fait grossir. Tout dépend de ce qu’on mange avant ou après sa consommation.

 

En résumé :

Le chocolat est bon pour la santé et notamment pour le cœur ! Le chocolat noir est riche en magnésium et faible en matières grasses et en sucre : il permet de redonner de l’énergie dans un moment de fatigue tout en luttant contre les maladies cardio-vasculaires. Les autres chocolats (blanc, lait…etc.) sont à consommer avec une plus grande modération car ils sont plus riches en calories (plus de sucre) ce qui fait grossir. Manger du chocolat procure généralement un grand plaisir gustatif, certains de ces constituants pourraient même avoir des effets anti-anxiété.

 

VRAI OU FAUX

Le chocolat est bon pour la santé ! VRAI

Riche en Tanins, substances qui protègent le cœur er les vaisseaux, il contient aussi des vitamines, du magnésium el du potassium. Le chocolat est un véritable cocktail de santé.

 

Le chocolat donne du cholestérol ! FAUX

Les "bonnes graisses" contenues dans le beurre de cacao ont, au contraire, un effet favorable sur les taux de cholestérol du sang, elles font notamment augmenter le HDL-cholestérol, ce "bon" cholestérol qui protège les vaisseaux. Contribuant a prévenir l'athérome, le chocolat est l'ami du cœur. D'autant que ses tanins (polyphénols) protègent la paroi des vaisseaux et en rendant le sang plus fluide, ils préviennent la formation d'un caillot qui pourrait boucher une artère.

 

Le chocolat donne des caries ! FAUX

Certes, le chocolat contient du sucre (cariogène), mais la pâle de cacao recèle aussi d'autres substances chimiques (dont le fluor) qui protègent des caries. De toute façon, manger du chocolat n'empêche pas de se brosser les dents ensuite...

 

Le chocolat a des effets psychiques bénéfiques ! VRAI

Le stressé, le spasmophile tireront parti de son magnésium pour être mieux dans leur peau. Le dépressif y trouvera la phényléthylamine qui l'aidera à voir "la vie en rose". Le fatigué se dynamisera avec ses substances toniques (dont la caféine). Quant aux angoissés, ils préfèreront l'effet anxiolytlque du sucre, plus abondant dans le chocolat au lait et le chocolat blanc.

 

Le chocolat donne des crises de foie ! FAUX

Pour les médecins, la crise de foie n'existe pas réellement. Seuls l'alcool, certains champignons vénéneux, les aliments souillés de virus (donnant une hépatite A) et... beaucoup de médicaments, sont mauvais pour le foie.

 

Le chocolat constipe : FAUX

Au contraire, ses tanins stimulent la mobilité colique et ses fibres accélèrent le transit intestinal. Un chocolat a plus de 85 % de cacao a autant de fibres que du pain complet.

 

Le chocolat est interdit aux diabétiques ! FAUX

Aucun aliment n'est a diaboliser pour le diabétique, rien ne lui est interdit. il doit consommer 50-55 % de son apport calorique a partir des glucides, dont 10 % peuvent provenir des glucides simples. Le diabétique peut donc tout a fait garder une dose raisonnable d'aliments contenant du sucre, dans son alimentation, qu'il consommera plutôt a la fin des repas. Le chocolat ne déséquilibre pas le diabète et contribue a prévenir les maladies cardiovasculaires. Mais mieux vaut choisir un chocolat noir a plus de 70% de cacao, qui a le mérite de peu faire augmenter la glycémie.

 

Le chocolat accélère le vieillissement ! FAUX

Le chocolat contient des tanins (polyphénols) et de la vitamine E qui ralentissent l'usure et l'oxydation des cellules (liées aux radicaux libres).

 

Le chocolat se digère facilement ! VRAI

Ceux qui se plaignent de mal le digérer, le consomment parfois en excès après un repas déjà gras et copieux. comme lors des fêtes où le chocolat est a l'honneur.

 

Le chocolat donne la migraine ! FAUX

Le chocolat contient de la tyramine (substance susceptible de déclencher des migraines), mais en trop faible quantité pour, a lui seul, déclencher une crise migraineuse.

 

Le chocolat donne de l'acné ! FAUX

L'alimentation ne favorise pas sa survenue et ne l'aggrave pas.

 

Le chocolat s'intègre dans l'équilibre alimentaire ! VRAI

Riche en calories (env. 550 kcal/ l00g). le chocolat semble peu indiqué quand on souhaite "surveiller sa ligne" ou maigrir. Pourtant, du moment que les apports alimentaires ne dépassent pas les dépenses liées a l'activité physique, on peut tout a fait inclure le chocolat dans le cadre de son équilibre alimentaire quotidien. De nombreuses études ont montré qu'il n'existait pas de corrélation entre la consommation de chocolat et l'apparition d'un surpoids. La corpulence moyenne des non-consommateurs et des consommateurs est similaire, chez l'adulte comme chez les enfants. Dans le cadre d'un régime, le chocolat est la touche de plaisir qui aide par ailleurs a suivre les conseils diététiques donnés et évite les transgressions de type boulimique.

 

Le chocolat est une drogue ! Faux

Une véritable drogue entraîne l'apparition d'une dépendance et d'une accoutumance, ce qui n'est pas le cas avec le chocolat. Tout au plus, le chocolat, cet "aliment plaisir" par excellence, parce que nous l'apprécions, il fait sécréter par notre corps des "endorphines" qui donnent une sensation de bien-être et peuvent alors donner envie d'en consommer a nouveau.

 

Le chocolat est aphrodisiaque ! PEUT-ÊTRE...

Le chocolat a cette réputation depuis l'époque précolombienne, mais il était alors riche en poivre et piments, épices qui étaient plus probablement a l'origine de cette vertu. Le roi aztèque Moctezuma II buvait 50 tasses de chocolat/jour pour pouvoir honorer ses multiples femmes. Plus tard, le chocolat jugé trop excitant, fut déconseillé aux hommes d'Eglise. De récents travaux ont montré qu'il favorisait l'activité sexuelle des rats. A ce jour, aucune expérimentation n'a été effectuée chez l'homme... Toutefois, on peut penser que le chocolat, grâce a ses effets positifs sur le psychisme et la circulation artérielle, suffise à favoriser et améliorer l'activité sexuelle.

« Le chocolat a toujours été associé au cœur parce qu'on a un coup de cœur la première fois qu'on en mange : parce que c'est un euphorisant, on l'utilise contre les peines de cœur, et surtout parce que le chocolat contient des polyphénols, antioxydants qui protègent votre cœur » - Professeur Christian CABROL.

 

EN SAVOIR PLUS


A Lire :

"1OO % chocolat", K. Khodorowsky et Dr H. Robert. Ed. Solar.
"Le chocolat" – K. Khodorowsky, Dr H. Robert – Coll. Idées reçues – Ed. Le Cavalier Bleu
"Le chocolat - Cet aliment qui vous veut du bien " – 2008 – Christiane Tixier – Ed. Eyrolles
"Le chocolat : du nectar à l'ambroisie", C. Constant, Ed. Nathan.
"Chocolat, croquer c'est la santé" dans la collection Sourire Santé, édité par l'Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire.
"Le chocolat", A. Perrier-Robert, Ed. du Chêne.
"Le goût du chocolat", P. Camporesi, Ed. Grasset.

 


Le chocolat en général :


- Site de la Confédération des Chocolatiers et Confiseurs de France. Une approche générale du cacao et du chocolat :

http://www.chocolatiers.fr/chocolat-origines.php


Plus technique :


- Une approche très scientifique du chocolat, notamment sur ses effets sur le corps humain. La partie bibliographie est aussi à consulter :
http://plaisir-et-chocolat.e-monsite.com/
- Sur le site web du CIRAD (Centre de recherche agronomique pour le développement), une partie est réservée à leurs travaux sur le cacao. Des informations très techniques :
http://www.cirad.fr/nos-recherches/productions-tropicales/cacao/contexte-et-enjeux